Métier : Caissière, Caissier - Commerce distribution

Est-il indispensable de présenter ce métier connu à priori de tous ? En fait, nous sommes en présence non pas d’une seule activité professionnelle mais d’activités différentes en fonction de la taille du magasin. 
Dans les grandes surfaces périphériques, ce personnel accueille les clients au terme de leurs parcours dans le magasin pour produire la note et enregistrer le règlement: Les hôtesses, dotées d’une caisse enregistreuse automatique, d’une façon répétitive, scannent les codes barres des produits en les passant devant un écran ou à l’aide d’un pistolet flasheur et, au final, la caisse enregistreuse édite la liste des achats avec chacun leur prix sous forme de note que le client règle par chèque, espèce ou carte.


TELELANGUE
ANGLAIS, ESPAGNOL, ALLEMAND...Faire des progrès rapides avec TELELANGUE, le leader européen de l'enseignement à distance en langues étrangères
http://www.telelangue.com/
Il reçoit enfin un ticket de caisse attestant de son règlement.
Dans les centres villes, dans les libres services dont la taille est plus petite, les caissiers ou caissières peuvent assurer les mises en rayon, les retraits d’articles et, d’un instant à l’autre, en fonction de l’affluence, tenir une caisse enregistreuse avec en plus la charge de peser les articles vendus au poids.
Nous sommes tous témoins des qualités qui sont à la base de cette activité professionnelle. Voici une liste remarquée sur un site Internet pour ce métier : 
Un personnel patient, disponible, souriant, rapide, rigoureux, méthodique ayant toutes les connaissances utiles relatives à ce poste de travail (comme par exemple changer le rouleau de tickets de caisse de l’imprimante, mettre à jour la carte de fidélité, recueillir les bons de réduction, informer sur le lancement d’une application numérique gratuite …. sans oublier les appels aux services pour un produit mal étiquetté ou une assistance lors d’une difficulté particulière avec un client)
Au total, l’on se rend compte des particularités de ce métier souvent exercé par des jeunes gens. Des horaires variables qui suivent les courbes de
fréquentation des établissements; une présence les dimanches matins, les jours fériés ; les ouvertures jusqu’à 21 ou 22 heures.
Tout ce qui précède souligne que les enseignes doivent assurer une formation et un entrainement  à la tenue de ce poste et que les premières journées une assistance rapprochée s’avère souvent utile pour éviter les erreurs et permettre à la confiance de s’établir.
D’un point de vue études, les enseignes peuvent embaucher sans diplôme dès lors que le candidat peut justifier d’un niveau de 3ième mais elles privilégient les titulaires de CAP employé de vente, employé de commerce multi-spécialité  ou  mieux encore les candidats titulaires d’un Bac Pro Commerce; ce dernier profil ayant des connaissances lui permettant d’accéder à des postes plus qualifiés au niveau des rayons au sein de la grande surface ...... Soit des perspectives de carrière vraiment attractives. 



Telelangue
 
leguidedesmétiers.com