Métier : Cordonnier réparateur

Par professionnel, il faut comprendre que le cordonnier est titulaire au minimum d’un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) et bien souvent d’un Brevet Technique des Métiers de cordonnier (BTM - diplôme spécifique à l'artisanat; diplôme reconnu de niveau IV soit équivalent au Bac Professionnel) Enfin, nombreux sont ceux qui possèdent le Brevet de Maîtrise ou BM de cordonnier–réparateur; diplôme qui leur donne toute capacité d'animation et de gestion de leur atelier et des activités commerciales qui y sont rattachées.


TELELANGUE
ANGLAIS, ESPAGNOL, ALLEMAND...Faire des progrès rapides avec TELELANGUE, le leader européen de l'enseignement à distance en langues étrangères
http://www.telelangue.com/
   
Compte tenu des évolutions notamment des goûts de la clientèle pour de nouvelles générations d'articles – dont certains viennent du « bout du monde » et que personne n'envisage plus de faire réparer, le métier de cordonnier a-t-il encore un avenir ? Telle est la question que certains se posent. A vrai dire, si l'on se limite à cette fonction de réparation de chaussures, l'on constate que l'on prend de plus en plus rarement le chemin de l'atelier du cordonnier- réparateur de chaussures.
C'est sans aucun doute ce constat qui est à l'origine de cette évolution vers le « multiservices » et qui permet aux cordonniers professionnels d'être toujours en face d'un courant régulier de clients qui viennent non seulement pour leurs chaussures mais également pour faire faire une clé, réparer un sac en cuir, et qui, dans « l'atelier - magasin » vont acheter des produits connexes (semelles, lacets, produitsd'entretien, petite maroquinerie homme, dame, ceintures, articles de bagagerie….etc. Ainsi, cet artisan commerçant – bien situé en ville ou dans une galerie marchande – pourra - t-il maintenir et développer une clientèle attachée à la qualité des produits et du travail.
En revenant sur les aspects techniques de cette profession, voici ce que le répertoire national des certifications professionnelles (le RNCP) propose sur ce plan: Professionnel capable de réaliser les prestations courantes en réparation de chaussures (soit coupage, décapage, collage, piquage) Autant d'opérations qui exigent d'avoir des connaissances en peausserie et des gestes parfaitement maîtrisés sur ces matériaux naturels et souples - les cuirs- ou synthétique comme le caoutchouc.
A retenir également: le CAP de "cordonnier bottier" CAP préparé principalement par les Compagnons du Devoir et l'existence de formations pour adultes qui conduisent à l'exercice de cette profession.
 



Telelangue
 
leguidedesmétiers.com