Métier : Safranier,

Ils sont peu nombreux en France à cultiver et récolter le safran. Une étude de France Agrimer précise que 157 exploitations ont été dénombrées en 2010. La production nationale serait comprise entre 20 et 30 Kg. Ces dernières années sont marquées par une augmentation sensible de cette activité qui est présente principalement dans le Quercy et les Alpes. 
Ainsi les connaissances et savoir faire des producteurs portent-ils en premier sur les sols, les terrains, la culture, la récolte manuelle (les fleurs ne durent que 2 jours et elles doivent être cueillies pendant cette courte période) ainsi que sur le séchage.


TELELANGUE
ANGLAIS, ESPAGNOL, ALLEMAND...Faire des progrès rapides avec TELELANGUE, le leader européen de l'enseignement à distance en langues étrangères
http://www.telelangue.com/
Au dela, la production est écoulée le plus directement possible et le safranier doit être particulièrement compétent pour les échanges avec les acheteurs.
Depuis peu, la fédération des safraniers s'efforce de fédérer les associations locales et les producteurs indépendants afin précisément de contribuer à faire reconnaître cette profession et d'en promouvoir l'exercice.
Activité souvent conçue comme complémentaire à une activité principale, son développement passe aussi par le suivi d'une formation précédée d'un « essai » en vraie grandeur. Au delà, l'on conçoit que celles et ceux qui se lancent possèdent une motivation de « chercheur d'or » et qu'ils ont longuement étudié et muri tout le processus avant de « passer l'acte »
Nous avons remarqué sur Internet le profil d'un safranier, nous le reprenons pour illustrer ce qui précède:
«« J'ai également voyagé à travers le monde pour découvrir la diversité du monde végétal et sa complexité  (Espagne, Maroc, Réunion, Mayotte, Inde, Thaïlande, Tunisie...)
«« J'ai ainsi développé ma passion pour les cultures de plantes rares ou méconnues. Mon parcours, avant d'être producteur de safran, à toujous été lié à l'agriculture »» (pratiquée selon des «« méthodes agrobiologiques précise-t-il)
Pour sa formation initiale: Diplômé en Sciences et Technologie de l'Agronomie et de l'Environnement; en Production et vente  de vins, boissons et spiritueux; Spécialisé Technicien conseil en Agriculture Biologique option maraîchage. [Safran de Bretagne - Jean-Vincent Le Berre]
Au total, un profil ayant vraiment tous les atouts pour réussir comme professionnel dans cette production. Activité qui cependant reste aussi accessible à des personnes motivées, attirées par l'agriculture notamment par la culture d'une plante aussi spécifique que le crocus sativus et préparées et conseillées par un producteur-formateur expérimenté.
Sites utiles: Profession safranier union française des professionnels du safran; Safran de France - Photo Safran de Bretagne  



Telelangue
 
leguidedesmétiers.com