Métier : Secrétaire d'artisan

Une référence parmi d’autres dans une base de données sur les métiers ? En fait beaucoup plus car derrière cette dénomination de « secrétaire » d’artisan se dessine une vraie fonction occupée le plus souvent par la conjointe ou compagne de l’artisan. L’une des premières questions « clé » qu’il faut préciser est celle du statut de cette collaboratrice. La Loi d’août 2005 et son décret de 2006 propose 3 statuts entre lesquels il convient de choisir: conjoint-collaborateur, conjoint-salarié et conjoint-associé. Le choix sera fait en fonction de considérations personnelles et après avoir pris conseil auprès des Chambre de Métiers.


TELELANGUE
ANGLAIS, ESPAGNOL, ALLEMAND...Faire des progrès rapides avec TELELANGUE, le leader européen de l'enseignement à distance en langues étrangères
http://www.telelangue.com/
Au-delà de cette reconnaissance officielle d’une position professionnelle importante pour des raisons de couverture sociale, maladie ou retraite …etc.  Chacun comprend que ce poste recouvre en fait l’ensemble des fonctions administratives, accueil clientèle, comptabilité, banque…etc.
C’est d’ailleurs en cela que ce métier, cette fonction professionnelle mérite d’être précisée et mieux connue de celles qui joignent leur vie à celle d’un artisan. (jeunes ou moins jeunes ayant déjà exercées une activité professionnelle)
Etre ainsi capable de prendre en main avec responsabilité et autorité l’ensemble des questions qui se posent par exemple en ce qui concerne l’embauche d’un apprenti, celle d’un  collaborateur ouvrier, se soucier des règles de sécurité à respecter si des travaux sont à exécuter sur chantier. Penser à régler l’URSSAF dans les délais; Prendre des contacts avec des prospects, s’entendre pour répondre avec une autre entreprise pour obtenir un marché, répondre à une demande du fisc,  voir le banquier pour un prêt pour changer un véhicule,  s’initier à un nouveau logiciel, réfléchir à la création d’un site Internet…etc. …etc.
Sur le site femmesdelartisanat.com qu’il faut consulter, notamment pour les secteurs du bâtiment de nombreuses informations sont proposées aux femmes qui étudient cette perspective professionnelle. On remarque en particulier la page formation du site qui présente le cycle « Formation à la Gestion de l’Entreprise Artisanale du Bâtiment (GEAB)  Formation reconnue de niveau IV à destination des conjointes d’artisans, des collaboratrices ou collaborateurs d’entreprises. Nous avons là, pour ce secteur,  un cycle complet de préparation.
Cet exemple atteste à la fois d’un niveau de formation indispensable correspondant au niveau Bac et, comme toujours, les collaboratrices d’artisan qui peuvent se  prévaloir d’un niveau BTS/DUT en comptabilité, gestion informatique, commerce, seront à n’en pas douter plus opérationnelles et leurs connaissances contribueront directement à la réussite de l’entreprise. Des organisations (parfois dans le cadre de l’enseignement à distance) propose des modules spécifiquement adaptés à ce positionnement professionnel.  
Précisons l’adresse du site mentionné plus haut : www.femesdelartisanat.com



Telelangue
 
leguidedesmétiers.com