Antisèche simple pour de meilleures lignes d’objet d’email

 

Comment rédiger de meilleures lignes d’objet d’e-mail

Les lignes d’objet d’email sont la partie la plus importante de votre copie d’email. Elles constituent une première impression et déterminent s’il sera ouvert ou non. Pas d’ouverture équivaut à pas de ventes. Cependant, écrire une ligne d’objet réussie n’est pas une tâche facile. Un employé de bureau moyen reçoit plus de 100 e-mails par jour. Nous recevons tous des centaines de newsletters et d’emails promotionnels par semaine et la plupart ne sont jamais ouverts. Une excellente ligne d’objet fait ressortir vos emails dans ces boîtes de réception surpeuplées. En écrire un est un art dont l’importance ne doit pas être négligée. Voici quelques bases à suivre.

 

Dites-leur à quoi s’attendre en ouvrant l’email

Parfois, les spécialistes du marketing sont tentés d’utiliser des lignes d’objet attirant l’attention juste pour obtenir ces ouvertures. Néanmoins, ne faites jamais de fausses promesses pour augmenter votre taux d’ouverture. Les destinataires haïssent vraiment l’hameçonnage, ce qui entraînerait une perte de 100 % de la confiance des clients. Indiquez clairement au destinataire ce o quoi il doit s’attendre à l’intérieur. S’il vient de s’abonner pour télécharger un e-book, précisez :  » Votre nouvel e-book vous attend  »  Pas besoin d’être fantaisiste, économisez votre temps et celui de votre client et allez droit au but.

 

Soyez urgent ou laissez entendre que vous êtes sensible au temps

Une autre tactique classique en marketing : miser sur l’urgence. Si vous avez soigneusement planifié vos communications (avec l’aide du CRM et de l’automatisation du marketing), il y a un moment très précis où vous aimeriez que le destinataire ouvre cet e-mail.  Quand quelqu’un jette un coup d’œil à votre ligne d’objet, vous cherchez à ce qu’il agisse, mais la procrastination fait des ravages sur notre bonne volonté. C’est là que l’urgence et la sensibilité implicite au temps entrent en jeu, car elles incitent les gens à passer à l’action. Un exemple idéal serait :  » 24 heures seulement !  » ou  » Obtenez cette offre avant qu’elle ne disparaisse. « Si cela ne vous dérange pas que votre public repousse votre email à plus tard… eh bien, c’est une tout autre question.

 

Impliquer l’exclusivité

Similaire à l’urgence, l’exclusivité aide les taux d’ouverture. Nous aimons tous nous sentir spéciaux ; c’est un trait inhérent à l’humanité. En plus de  » exclusif « , des mots tels que  » privé  » et  » personnel  » fonctionnent bien aussi.

 

Une courte accroche 

Plus de 50 % des e-mails sont maintenant ouverts sur des appareils mobiles. Garant cela à l’esprit, vous voulez que vos lignes d’objet s’adaptent aux écrans mobiles afin que ces 50 % puissent les lire. La brièveté est une nécessité pour tout email cependant. Avec nos capacités d’attention de plus en plus courtes, personne ne va prendre le temps de lire un manifeste en espérant que quelque chose de bien attende à la fin.

 

Alignez-la avec le titre et l’appel à l’action

Votre email doit se lire comme une histoire dont tous les éléments s’enchaînent logiquement. De la ligne d’objet aux titres, en passant par les images, le contenu et les CTA. Si les destinataires sautent complètement le corps de l’email et vont directement au CTA, ils devraient toujours être en mesure de comprendre ce qu’ils obtiennent en se basant sur la ligne d’objet et l’en-tête.

 

Personnalisez-la

L’utilisation de lignes d’objet personnalisées crée un sentiment de rapport. L’utilisation du nom du client, de sa localisation ou d’autres jetons de personnalisation peut considérablement augmenter vos taux d’ouverture, ainsi que le CTR. Toutefois, personnalisez avec tact. Une ligne d’objet générique remplie automatiquement du prénom et du nom du destinataire passera pour ringarde et inauthentique.

 

Utilisez des verbes orientés vers l’action

Les lignes d’objet sont votre appel initial à l’action. Le langage que vous utilisez doit inciter le destinataire à agir et à ouvrir l’e-mail équivalant à :  » Obtenez votre bon gratuit « . Cette accroche sonne beaucoup mieux qu’une formulation générique comme  » Bon gratuit à l’intérieur « .

 

Utilisez un nom d’expéditeur familier

Les gens veulent faire affaires avec de véritables personnes et noms des entités déshumanisées cachées derrière un écran. Il en va de même pour le marketing par e-mail. Si votre adresse e-mail est  » noreply@company.com « , vos communications paraîtront impersonnelles et rebutantes, car pour vous contacter, votre destinataire devra prendre le temps de rechercher le moyen de communiquer avec vous. Ce genre d’adresse constitue d’emblée une barrière dans son esprit. En revanche, si le destinataire voit qu’un e-mail provient de thomas@entreprise.com et que la ligne d’objet est également personnalisée, vous créerez une familiarité au fil du temps et améliorerez les taux d’ouverture (et de lecture).

 

Segmentez vos listes

Nous l’avons déjà répété plusieurs fois : la segmentation permet d’obtenir de bien meilleurs résultats en matière de marketing par e-mail. Sur la base de vos segments de clients, vous pouvez créer des lignes d’objet très pertinentes. Plus votre ligne d’objet est pertinente, plus vos taux d’ouverture sont élevés. Donc, assurez-vous de créer vos personae et d’envoyer des campagnes pertinentes.

 

Programmez vos envois

Un email bien programmé avec un objet bien exécuté peut sérieusement augmenter vos résultats. La sensibilisation avant un événement est un autre moment facile pour augmenter la probabilité que vos destinataires ne mettent pas vos emails à la poubelle.

 

Posez une question pertinente

Une question pertinente attirera votre public. Surtout si elle est a un rapport avec leur persona (profil d’acheteur). Par exemple, si vous êtes une entreprise de coaching en fitness, quelque chose comme  » comment perdre du poids cet été ?  » fonctionnera pour quelqu’un qui perd de la graisse, mais pas pour quelqu’un qui cherche à gagner du muscle.

 

Test A/B

N’oubliez pas de tester une variété de lignes d’objet. En fait, le test A/B est l’une, sinon la règle la plus importante de cette liste. Ne cessez jamais de tester et d’optimiser. Le marché (et les besoins de vos clients) ne manqueront pas d’évoluer et vous devez vous adapter pour rester pertinent.

Partagez cet article :

Le prochain magazine dont vous avez besoin

Le guide des métiers

Les plus populaires