3 conseils pour résoudre les problèmes de la manière la plus simple possible

Que votre salle de réunion soit dans un gratte-ciel du centre-ville ou à votre table de cuisine, nous rencontrons tous des problèmes qui nécessitent des solutions très efficaces. La nature même des problèmes, cependant, est que nous ne les voyons que lorsque le mal est déjà fait. Nous avons tendance à commencer par nous concentrer sur les dommages que nous devons réparer en premier.

 

Supposer que c’est le mauvais problème

Parfois, nous essayons simplement de résoudre le mauvais problème. Un indice que vous travaillez sur la mauvaise chose est si vous avez exploré toutes les possibilités et que vous ne parvenez toujours pas à résoudre le problème. Si vous avez essayé de résoudre un problème avec toutes les solutions auxquelles vous pouvez penser, votre défi n’est pas de trouver une meilleure solution. C’est de trouver un meilleur problème.

 

Ignorez les dommages

C’est une tendance humaine de se concentrer trop fortement sur la première information que nous recevons. En psychologie, on appelle cela un biais d’ancrage. La nature des problèmes est telle que nous les rencontrons souvent après que des dommages ont été causés. Ainsi, notre biais d’ancrage ou l’information sur laquelle nous avons tendance à trop nous concentrer, est le dommage. Nous pouvons inconsciemment avoir une vision étroite des choses et commencer à nous concentrer exclusivement sur les dégâts. En posant la question suivante : « Si je pouvais ignorer les dommages, comment pourrais-je résoudre le problème ? », nous pouvons neutraliser consciemment notre préjugé d’ancrage. Nous pouvons nous libérer pour penser à des solutions alternatives qui résolvent réellement le problème plutôt que de nous concentrer exclusivement sur les dommages que nous avons causés.

 

Trouvez une solution facile plutôt que de regarder un problème difficile 

Une approche de la résolution des problèmes consiste à rendre les comportements qui causent le problème plus difficiles à accomplir. Nous nous tournons donc vers les règles, les politiques, les conséquences et les barrières, en croyant que si les comportements menant au problème sont plus difficiles à faire, ils ne se produiront pas… ce qui n’est pas tout à fait juste.

L’histoire montre que nous ne pouvons jamais vraiment placer assez de barrières afin de prévenir complètement le problème. Une autre approche, plus puissante, consiste à rendre la solution facile à exécuter plutôt que de simplement rendre le problème plus difficile à faire. Ceci est particulièrement important lorsque la solution nécessite un changement de comportement, ce qui est presque toujours le cas !

Partagez cet article :

Le prochain magazine dont vous avez besoin

Le guide des métiers

Notre page Facebook
Les plus populaires