carpimko : zoom sur la caisse retraite des professions libérales médicales

Sommaires

 

Qu’est-ce que la carpimko ?

La CARPIMKO, ou Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, Pédicures-podologues, Orthophonistes et Orthoptistes, est un organisme qui propose des services complémentaires de retraite et de prévoyance aux professionnels libéraux médicaux. La carpimko est une caisse autonome qui gère l’ensemble des cotisations et des prestations (retraite, prévoyance, etc.) destinés aux professions médicales libérales. Elle gère un important patrimoine qui est composé des cotisations versées par ses adhérents et de leurs droits acquis, ainsi que des rentrées financières issues de placements et d’investissements.

La carpimko défend également les intérêts de ses adhérents auprès des pouvoirs publics et est leur interlocuteur lorsque cela concerne la retraite complémentaire. Elle met en place des actions sociales et des accompagnements pour aider les professionnels à mieux préparer leur retraite et soutenir les plus fragiles. Enfin, elle propose un vaste panel de services pour répondre aux besoins spécifiques des professionnels libéraux médicaux. La carpimko est aujourd’hui la 1ère caisse retraite des professions libérales médicales, elle compte plus de 170 000 adhérents et gère un patrimoine de 8 milliards d’euros.

 

À quoi sert la carpimko et qui cotise ?

La carpimko gère le régime de retraite des auxiliaires médicaux libéraux qui comprend leur retraite de base de la CNAVPL, leur régime de retraite complémentaire directement versé par la Carpimko, ainsi qu’un régime supplémentaire, l’Avantage social vieillesse (ASV) pour certains de ces professionnels conventionnés. Les cotisations versées par les professionnels libéraux médicaux à la carpimko sont destinées à financer leurs prestations complémentaires de retraite et de prévoyance. Les cotisations varient en fonction du type de profession concernée, mais aussi des revenus perçus par le professionnel libéral médical.

 

Carpimko : comment ça marche ?

Les affiliés à la Carpimko versent une cotisation divisée en deux parties: la part forfaitaire qui permet de couvrir les prestations de retraite complémentaire et l’ASV, ainsi que la part variable dont le montant est déterminé par les revenus perçus par le professionnel libéral médical. La cotisation est calculée sur la base des revenus déclarés et versée trimestriellement à l’organisme, qui se charge ensuite de reverser les prestations aux adhérents. Les retraites complémentaires sont versées chaque année, à partir du 1er janvier pour la retraite de base et le 5 mai pour la retraite complémentaire. La Carpimko propose également une gamme de services destinés aux professionnels libéraux médicaux et leurs ayants droit, parmi lesquels des services de prévoyance au titre du décès, des accidents ou des maladies graves. Elle propose également des accompagnements pour aider ses adhérents à mieux préparer leur retraite et des actions sociales pour soutenir les plus fragiles.

 

Comment s’affilier à carpimko ?

Pour s’affilier à la carpimko, vous devez déclarer votre début d’activité auprès des URSSAF en leur qualité de CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Les Urssaf se chargent alors de transmettre les informations aux organismes auxquels vous devez cotiser à titre obligatoire. Ensuite, ils nous informent de votre début d’activité et vous recevrez alors un courrier avec les informations nécessaires pour ouvrir un compte et commencer à cotiser. Une fois que vous avez ouvert votre compte, vous devez déclarer vos revenus chaque trimestre afin que la carpimko puisse établir le montant de votre cotisation.

 

Carpimko : comment calculer sa pension de retraite ?

Le montant annuel de la pension de retraite du régime de base est égal au produit du nombre de points acquis par la valeur du point fixée pour l’année en cours. Le montant de la pension est calculé au moyen des paramètres suivants : le nombre de points acquis par l’assuré, la valeur du point et les paramètres sociaux. La Carpimko prend en compte le montant des cotisations versées pour calculer la pension complémentaire auxquelle chaque adhérent a droit.

 

Comment ne pas payer la carpimko ?

Si votre arrêt de travail se prolonge au-delà de 6 mois (chaque année) et que votre incapacité professionnelle totale est reconnue par le Médecin Conseil de la CARPIMKO, vous pouvez bénéficier d’une exonération des cotisations du régime de base, du régime complémentaire et du régime d’invalidité décès (à l’exception de la contribution au titre de l’Avantage Social Vieillesse). Il est aussi possible que votre contrat de travail prenne fin au motif que vous n’êtes plus capable d’assurer votre tâche en raison de l’invalidité et dans ce cas, vous pouvez également bénéficier d’une exonération des cotisations. Dans tous les cas, vous devez informer la Carpimko et fournir les documents nécessaires pour bénéficier des exonérations.

 

Comment demander sa retraite carpimko ?

Vous pouvez demander votre retraite auprès de la Carpimko en ligne sur info-retraite.fr. Connectez-vous et sélectionnez le service ‘Demander ma retraite’ et renseignez votre date de départ et complétez le formulaire de demande pré-rempli avec vos informations personnelles. Vous devrez également fournir un certain nombre de documents, notamment une pièce d’identité et un justificatif de domicile à l’appui de votre demande. Une fois le formulaire correctement complété et les documents fournis, votre demande sera traitée par l’organisme qui vous versera ensuite la retraite conformément à vos droits acquis. Pour plus d’informations sur les modalités de demande de retraite et les documents nécessaires, veuillez consulter le site info-retraite.fr ou contacter directement la Carpimko.

 

Comment contacter la carpimko ?

Vous pouvez contacter la Carpimko par téléphone au 01 30 48 10 00 du lundi au vendredi de 8 h 45 à 12 h 45. Vous pouvez également envoyer un courrier ou une demande d’information par email à [email protected] ou via le formulaire de contact sur le site internet de l’organisme. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires, n’hésitez pas à visiter la page FAQ du site web carpimko.fr qui recense les questions les plus fréquemment posées. Vous pouvez également vous rendre directement dans l’une des 5 agences de la Carpimko réparties sur le territoire pour obtenir des informations personnalisées et gratuites, ainsi que des conseils et des explications sur les différents régimes de retraite. Vous trouverez l’adresse de chaque agence en consultant le site internet carpimko.fr. Enfin, il est également possible d’obtenir des informations en vous connectant sur votre compte personnel carpimko.fr. En espérant que ces informations vous seront utiles, n’hésitez pas à contacter la Carpimko pour obtenir des renseignements supplémentaires ! Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner dans la constitution de votre dossier de retraite.

 

Combien a coûté la désindexation des retraites carpimko ?

La désindexation des retraites carpimko a coûté environ 2,3 milliards d’euros pour l’année 2019. Cette mesure est destinée à compenser la baisse de revenus liée à l’inflation et s’est traduite par une baisse des pensions complémentaires pour environ 7 millions de retraités. La Carpimko a également décidé d’augmenter les primes et les cotisations afin de compenser le manque à gagner lié à la mesure. La Carpimko a mis en place une hotline dédiée à la désindexation des retraites pour répondre aux questions des retraités et des ayants droit. Vous pouvez joindre cette ligne au 01 30 48 10 00 du lundi au vendredi de 8 h 45 à 12 h 45. N’hésitez pas à contacter la Carpimko pour obtenir des renseignements supplémentaires !

 

Comment se connecter à son espace personnel carpimko ?

Pour vous connecter à votre Espace Personnel Carpimko, rendez-vous sur le site internet www.carpimko.com et cliquez sur « Espace Personnel » en haut à droite. Sélectionnez ensuite « Affilié » et renseignez votre numéro d’affilié* ainsi que le mot de passe provisoire, reçu par courrier. Vous pourrez ainsi accéder à votre compte personnel où vous trouverez des informations utiles sur vos droits et les modalités de votre retraite.

 

Avoir une retraite complémentaire pour assurer ses vieux jours

C’est un enjeu important. Pour cela, il existe de nombreuses solutions d’épargne à l’image des produits tels que l’assurance-vie, le Perp ou le Perco qui vous permettent de constituer le complément de revenus nécessaire pour votre retraite. De plus, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux à l’occasion de la constitution de votre dossier de retraite et ce, dans des limites définies par l’administration fiscale. N’hésitez pas à consulter le site info-retraite.fr et contacter directement la Carpimko pour obtenir des informations complémentaires. Nous sommes à votre écoute pour vous accompagner dans la constitution de votre dossier de retraite et vous conseiller dans le choix des produits financiers qui vous permettront de profiter pleinement de votre retraite.

 

Votre mutuelle peut aussi vous proposer une retraite complémentaire

Il est possible de compléter ses revenus à la retraite grâce à des produits proposés par votre mutuelle. Votre assurance maladie ou votre mutuelle peut vous proposer une couverture complémentaire, qui prendra en charge les frais médicaux qui ne sont pas couverts par l’assurance maladie. Il peut aussi vous proposer des plans d’épargne ou des produits d’investissement qui peuvent être intéressants pour compléter votre retraite. Vous pouvez prendre contact avec votre mutuelle pour en savoir plus et obtenir des informations complémentaires sur les produits qu’elle propose. Pensez maintenant à établir un plan de retraite et à contacter la Carpimko pour étudier les différentes solutions qui s’offrent à vous ! Vous aurez alors plus de temps pour préparer sereinement votre retraite.

 

S’affilier en tout debut de carrière

Il est important de s’affilier tôt au régime Carpimko afin d’accumuler le maximum de cotisations et profiter d’une pension complémentaire maximale. Sachez que pour bénéficier des avantages fiscaux, vous devez être affilié au régime Carpimko depuis au moins 5 ans. S’affilier tôt permet donc de bénéficier d’un plus grand nombre d’annuités et par conséquent des meilleurs avantages fiscaux sur votre retraite complémentaire.

 

Les avantages fiscaux de cotiser pour une préretraite

Les sommes versées dans le cadre des différents produits d’épargne retraite sont exonérées d’impôt sur le revenu, à hauteur de certaines limites. Ces dispositifs offrent une défiscalisation intéressante qui peut s’avérer très lucrative pour votre retraite. Les montants défiscalisés sont fonction de votre situation personnelle et professionnelle ainsi que des produits dont vous bénéficiez ou envisagez de bénéficier. Les experts de la Carpimko peuvent vous aider à mieux comprendre les avantages fiscaux associés aux produits de préretraite et vous accompagner dans le montage des dossiers nécessaires pour bénéficier de ces avantages. N’hésitez pas à prendre contact avec eux pour en savoir plus !

 

Quand puis-je toucher ma complementaire retraite ?

La date à laquelle vous pouvez toucher votre complémentaire retraite dépend de votre âge et du type d’assurance. Dans le cadre des produits proposés par la Carpimko, vous pouvez y accéder entre 60 et 70 ans. Si vous souhaitez toucher votre complémentaire retraite avant cet âge, vous pouvez également bénéficier de dispositifs de déblocage anticipé à partir de 55 ans. N’hésitez pas à contacter un expert pour en savoir plus et obtenir des informations complémentaires !

En conclusion, il existe de nombreuses solutions d’épargne pour la retraite. Des produits tels que l’assurance-vie, le Perp ou le Perco vous permettent de constituer le complément de revenus nécessaire pour vos vieux jours et sont, dans certaines limites, exonérés d’impôt.

 

 

 

Partagez cet article :

Le prochain magazine dont vous avez besoin

Le guide des métiers

Notre page Facebook
Les plus populaires