Métier : Assistant (e) commercial (e)

Il existe sur Internet des centaines, voire, des milliers d’annonces de recrutement d’Assistant commercial femme ou homme. Lorsque l’on découvre ces propositions de poste l’on perçoit à travers les attentes des employeurs en quoi consiste cette activité et les principales tâches et missions qu’il leur faut accomplir. Ces annonces mettent l’accent sur l’activité des entreprises et des organisations et sur le travail des commerciaux en responsabilité hiérarchique et ou fonctionnelle, qu’ils soient du siège des succursales, agences ou concessions. Ils ont à leur côté pour satisfaire les clients, informer les prospects, gagner des marchés, administrer les ventes, ces professionnels appelés Assistant Commercial, Assistante commerciale.

Ainsi ce professionnel est-il dans un service, au sein d’une équipe, auprès d’un responsable (chef de secteur, directeur commercial, chef de service…) comme un appui quotidien avec le téléphone, les mails et le micro ordinateur pour noter, transmettre, reporter, préparer des réunions, mettre à jour des tableaux de bord et bases de données, aider à l’animation des réseaux sociaux et participer à la conception d’événements promotionnels, …etc.


TELELANGUE
ANGLAIS, ESPAGNOL, ALLEMAND...Faire des progrès rapides avec TELELANGUE, le leader européen de l'enseignement à distance en langues étrangères
http://www.telelangue.com/

Selon les entreprises son activité sera plus administrative (règlements clients, facturation, mise en banque des chèques)  On retrouve fréquemment cette référence à ADV – pour Administration Des Ventes. Pour d’autres, elle sera à forte dominante clients - prospects - ventes (contacts clients, accueil, prise de rendez-vous, relances, participation aux expositions, aux journées portes ouvertes …etc.) Selon le positionnement de l’entreprise - dans l’hypothèse, par exemple, d’un marché export- son travail prendra en compte ses compétences linguistiques – bilingue ou trilingue – Si le la titulaire du poste est directement attaché/e au directeur commercial,  l’assistant commercial sera aussi en relation avec la direction générale pour assurer des tâches plus managériales - budgets, projets, missions, investissements.

Enfin, ce poste peut apparaître comme une première opportunité d’insertion professionnelle après le diplôme. Dès lors, après une première année réussie, le jeune assistant commercial pourra accéder en toute plénitude aux responsabilités de commercial.

Quels diplômes pour réussir dans cette activité professionnelle ?

Le plus souvent les annonces de recrutement précisent  « Posséder un DEUG, un BTS, un DUT ….. » D’autres demandent une licence professionnelle - comme la licence commerce distribution avec telle ou telle spécialité-  ou un Bachelor - comme le Bachelor Management commercial.

Pour les plus jeunes, le Bac Pro « métiers du commerce et de la vente » permet d’avoir un socle de connaissances d’une grande utilité vis-à-vis de cette perspective professionnelle. Néanmoins, il ne faut jamais oublier que les autres Bacs [STI2D, STD2A, L, S, ES] ouvrent également les portes des enseignements supérieurs commerciaux permettant d’avoir au bout de 2 à 3 ans de très nombreuses perspectives de carrière dans de nombreux secteurs d’activité tous en recherche de commerciaux.

Quelques mots pour préciser à de jeunes adultes que le titre professionnel d’Assistant Commercial est un titre du RNCP et que l’on peut l’obtenir par la voie de la formation professionnelle. Des centres accessibles aux adultes préparent à ce métier au cours de sessions de 8 à 12 mois. Une qualification, enfin, qui peut être préparée par la VAE.   

Est-ce le métier préféré des jeunes ?  Si ce n’est celui-ci gageons qu’il figure dans le top 10



Telelangue
 
leguidedesmétiers.com